Monstres rigolos…

Pour l’anniversaire d’Axel il fallait une fête d’anniversaire mais le mois de décembre est un peu chargé alors nous l’avons faite en janvier.Après avoir choisi le thème des monstres rigolos, nous nous sommes mis au travail.

Tout d’abord les cartes, j’avais regardé sur le net pour faire quelque chose d’assez simple et rapide… c’était sans compter l’aide d’Axel qui a voulu faire ses cartes tout seul. Il a donc collé des yeux, découpé des dents , un nez et des cheveux sans oublier un petit nœud pour les filles.  Le résultat a beaucoup plu. Moi je me suis contentée de découper les cartes à la main et les prénoms avec ma Caméo. j’ai même testé le print and cut pour faire les étiquettes et ça marche!!

Ensuite pour faire plaisir aux copains, j’ai cousu des trousses monstrueusement rigolotes avec des couleurs vives.

Il se devait pour cette monstrueuse fête d’avoir un gâteau digne de ce nom. Je suis admirative des jolis gâteaux en pâte à sucre mais je n’ai encore jamais eu l’occasion d’en faire un alors je suis resté sur des bases sûres; gâteau au chocolat, gâteau au yaourt, chocolat et bonbons. J’ai utilisé une base de gâteau au yaourt pour faire des pop cakes trempé dans du chocolat au lait pour faire les yeux et ai ajouté un bonbon au centre.

Et pour amuser tout ce petit monde rien de mieux qu’une activité artistique avec la réalisation de monstres. Si cela vous tente il faut de grosses boules de polystyrène, de la peinture, des yeux mobiles, des cures pipes, des plaques de mousse, de la colle forte et une paire de ciseaux.

Après il faut laisser faire son imagination 😉

Eline a participé à l’animation. Devinez quel est son monstre.

 

 

Boite à chocolats…

Pour les fêtes de fin, les petits cadeaux home made sont de rigueur mais cette année les idées n’étaient pas là pour des cousettes. Mais pourquoi ne pas essayer de faire une jolie boite pour y mettre des chocolats maison?

Après avoir regardé sur pinterest de très jolies boites en scrap j’en ai choisi une qui pourrait contenir pourquoi pas du matériel de couture car leurs destinataires aiment  faire des cousettes aussi.

Ma silhouette Caméo m’a permis de créer le fichier adapté à la découpe j’ai aussi été aidé de quelques impressions de papier numériques dénichés sur le net il y a un certain temps et d’une petite phrase humouristique. Un peu de colle et voilà deux jolies boites dans deux styles différents mais difficile pour moi de choisir ma préférée.

Pour les garnir rien de mieux que des mendiants aux chocolats blanc, lait, noir et chocolat caramel faits maison avec les loulous.

J’ai pris beaucoup de plaisir à faire et offrir ces boites je pense que d’autres devraient voir le jour

Collection de linge de maison…

Amélie vient d’emménager dans sa superbe maison et souhaitait changer ses torchons et serviettes.

Elle a trouvé de jolies assiettes avec un motif géométrique qui me parle puisqu’il existe aussi en tissu et enduit. alors rien de plus simple pour mettre une touche de nouveauté en coordonné.

Je n’ai pas pris de photos des 6 serviettes, des 2 torchons et du chemin de table avant de les lui envoyer mais voici une très jolie mise en scène.

Je sais que les torchons, doublés en éponge bambou, ont été adopté par Nahel et par la petite boule de poil qui est arrivé dans la maison.

tissu saki noir et blanc e-mercerie

éponge de bambou Tiloudou

 

Le pied double entrainement…

Voici un article sans véritable cousette ni tuto, juste un article pour vous parler des petits trucs qui facilitent la vie et la couture…

L’autre jour, j’étais en train d »assembler du molleton avec de l’enduit. Rien de bien extraordinaire puisque c’est ainsi que je réalise mes « boite à miam ». Mais là, un truc étrange s’est produit, je me suis retrouvée avec un joli serpentin… alors que je venais de coudre une bande d’enduit molletonné!

 

J’ai vite compris mon erreur en voyant que je n’avais pas mis le pied double entraînement. J’ai la chance d’avoir sur ma machine que j’aime d’amour (une pfaff 2134 qui vient de fêter ses 11 ans) ce pied intégré.

Voilà une petite photo de la bête en question, c’est le bidule noir situé derrière le pied de biche. On peut voir les petites griffes qui servent à entraîner le tissu.

Après utilisation de mon découd-vite, j’ai assemblé à nouveau les deux parties en abaissant le pied double entraînement et le résultat était semblable à mes attentes.

 

Cet article est fait pour rassurer les couturières qui ont des soucis avec l’assemblage de matières différentes et pour aussi leur donner de l’espoir! Il est possible d’adapter ce pied « double entraînement  » sur des machines qui n’en possèdent pas.

Grâce à ce pied, je peux coudre des matières qui accrochent …

des matières différentes….

ou de grosses épaisseurs en ayant toujours de jolis points 😉

Transformation de lampe

Bonjour,

Vous connaissez mon petit bonhomme Axel, qui n’a pas ses mains dans les poches et qui est toujours prêt à inventer quelque chose … Il a une lampe en papier basique et l’an dernier il a fait un peu de graphisme dessus  » pour la décorer! »

Je ne trouvais pas ça très joli alors autant la décorer ensemble pour de vrai. J’ai donc sorti le papier crépon, une paire de ciseaux et un vaporisateur avec de l’eau. Axel s’est débrouillé comme un grand.

Je n’étais pas sure que le résultat soit à la hauteur de mes attentes mais je suis très contente et Axel aussi. Sa lampe est unique.

Pour ceux qui voudraient faire de même voilà la marche à suivre:

  • Découper des carrés de papier crépon,
  • Vaporiser la lampe en papier avec l’eau,
  • Poser les morceaux de papier crépon sur la lampe.
  • Vaporiser à nouveau.
  • Laisser sécher sans retirer les morceaux de papier.
  • Retirer le papier crépon et admirer le résultat!

Chambre de danseuse étoile

Camille, la meilleure amie d’Eline, a un rêve: devenir danseuse étoile.

Pour ses 9 ans, Benjamin et Laurence souhaitaient lui faire une chambre de grande. N’ayant pas trouvé leur bonheur dans le commerce, Laurence m’a demandé s’il était possible d’illustrer une parure de lit d’une danseuse et d’y ajouter une petite phrase « un jour je serai danseuse étoile. » Nous avons choisi le tissu dans mon armoire et voici le résultat.

A cet ensemble, s’ajoute des découpes de danseuses dans un papier pailleté gris qui ont été collées sur les murs et les meubles. Ainsi d’un luminaire, que je n’ai pas pensé photographier!
Image4Image2Image1Image3Le petit plus, le tutu en tulle.

Image5Détail de la taie d’oreiller, après la première nuit de la miss dans sa nouvelle chambre!

Pour celles qui souhaitent se lancer dans les appliqués n’hésiter pas. Celui-ci est grand mais pas si difficile que cela à réaliser mise à par les mains et la gestion du tissu!

Tissu Buttinette,

fils à broder Madeira,

flex Transfer Id découpés à la silhouette portrait.

Coordonné Robe et coussin pour une petite Iris…

Cela faisait très longtemps que je n’avais pas cousu de petite robe et j’avoue que cela me manquait un peu. Ce petit modèle me trottait dans la tête depuis quelques temps déjà mais ma grande Eline est plutôt pantalon maintenant, la préadolescence sans doute. J’ai donc réalisée une petite robe salopette avec un pli creux qui laisse apparaître le tissu utilisé pour la doublure. Ce velours milleraies ,déjà utilisé pour une robe trapèze et pour une autre avec jupon en tulle, me tendait les bras.

Si vous vous souvenez bien , j’ai eu la chance de recevoir de joli coupons de Virginie Berne et en voyant ce coupon tout doux et dans les mêmes tonalités que ceux de ma petite robe, il était évident qu’il ferait parti de ce cadeau de naissance. Le texte m’a suggéré la forme du coussin.

Après j’ai dû revoir mes cours de géométrie pour recouper le motif et ne pas en perdre une miette.

Patron de la robe et du coussin maisons.

Tissu du stock

Illustration Virginie Berne