Trousse de Toilette Nomade …

La fin d’année scolaire approche et les vacances aussi! Alors, il faut penser à une jolie trousse pour ranger ses petits produits. Une petite trousse de toilette qui peut s’accrocher partout et que l’on peut aussi dissocier de son support a donc vu le jour dans l’atelier.

Cette trousse qui est plutôt un prototype ne ressemble pas du tout a ce que j’avais imaginé. La pochette plate devait être rectangulaire mais « tête dans les nuages » que je suis, j’ai coupé au mauvais endroit!! Finalement j’aime beaucoup cette forme plus pratique qui facilite le pliage de la trousse

Des grandes poches à soufflet et une grande poche plate composent la base de cette trousse que l’on peut accrocher. Cette grande pochette amovible, avec poche intérieure, complète l’ensemble. Pour les petits voyages ou simplement pour mettre dans son sac, elle peut aussi être utilisée seule.

Je me suis amusée avec un mariage de couleur que je n’aurai peut être pas osé auparavant mais qui donne beaucoup de peps à l’ensemble.

Tissu enduit MT

coton buttinette et e-mercerie

pression kam

patron maison

abracadacraft

Tuto: comment poser des pressions KAM

C’est une grande première pour moi, je viens vous montrer une petite vidéo sur la pose de pressions Kam

Elle est loin d’être parfaite puisque faite à la verticale, avec mon téléphone mais le cœur y est.

Je suis très novice avec cette façon de procéder et ayant utilisé mon téléphone pour filmer je ne peux vous donner que le lien vers ma vidéo.

Bientôt peut être une chaîne You Tube, qui sait!

Edit du 14/06 C’est fait! 🙂

pince Kam  Rascol

et pressions Tiloudou

 

 

 

Tuto: le coussin étoile…

Je crois que certaines ont craqué sur le petit coussin en forme d’étoile qui accompagne la petit robe pour Iris.

Alors je m’essaye une nouvelle fois au tuto.

Le matériel:

  • un appliqué
  • des chutes de tissus (minkee, coton, velours milleraies…)
  • de la ouate pour coussin.
  • le patron sur lequel il faut ajouter les marge de couture tout autour des différentes pièces.
  • une machine à coudre, fil, aiguille, paire de ciseaux, fer à repasser…

Le patron:

Tout d’abord il faut imprimer le pdf puis le scotcher en alignant les différents tracés. Cette étape vous servira pour le dos du coussin qui est fait d’un seul morceau et pour vérifier vos coutures.

Sur le document figure différents tracés; les différents morceaux pour réaliser le patchwork au niveau des branches de l’étoile (en gris), l’emplacement  (en rose) ainsi que la découpe pour y insérer le coupon illustré de Virginie. (le rectangle bleu correspond à l’appliqué entier)

coussin étoile

Je vous conseille de découper chaque pièces papier du coussin soit 5 branches puis de les reporter sur vos tissus en les numérotant. Tracez également les lignes sur l’appliqués ce qui facilitera l’assemblage. Ensuite il faut découper les 5 branches en tissu en ajoutant les marges de coutures.

Maintenant la couture:

  1. Assembler chaque branche à l’illustration en commençant à 1 centimètre du bord. Ce qui facilite l’assemblage de tous les morceaux sans plis disgracieux.
  2. Assembler les branches entre elles en prenant garde à la numérotation car les morceaux ne sont pas identiques
  3. vous obtenez ainsi le devant du coussin
  4. repasser toutes les coutures puis dégarnir les angles pour obtenir un meilleur résultat.
  5. Assembler le dos au devant en laissant une ouverture.
  6. Retourner le coussin puis rembourrer le avec du molleton
  7. Refermer à la main le coussin

 

Le coussin mesure environ 30 cm sur 30 cm une fois terminé.

Il est également possible de réaliser ce coussin patchwork sans l’appliqué en utilisant les tracés du patron en gris.

J’espère que cela vous aidera à réaliser de jolis coussin étoile.

N’hésitez pas à me laisser un petit commentaire et une photo de votre réalisation.

Coordonné Robe et coussin pour une petite Iris…

Cela faisait très longtemps que je n’avais pas cousu de petite robe et j’avoue que cela me manquait un peu. Ce petit modèle me trottait dans la tête depuis quelques temps déjà mais ma grande Eline est plutôt pantalon maintenant, la préadolescence sans doute. J’ai donc réalisée une petite robe salopette avec un pli creux qui laisse apparaître le tissu utilisé pour la doublure. Ce velours milleraies ,déjà utilisé pour une robe trapèze et pour une autre avec jupon en tulle, me tendait les bras.

Si vous vous souvenez bien , j’ai eu la chance de recevoir de joli coupons de Virginie Berne et en voyant ce coupon tout doux et dans les mêmes tonalités que ceux de ma petite robe, il était évident qu’il ferait parti de ce cadeau de naissance. Le texte m’a suggéré la forme du coussin.

Après j’ai dû revoir mes cours de géométrie pour recouper le motif et ne pas en perdre une miette.

Patron de la robe et du coussin maisons.

Tissu du stock

Illustration Virginie Berne

Couverture pour renardeau…

Les couvertures se suivent et ne se ressemblent pas.

Celle-ci est particulièrement unique car plus grande et plus moelleuse que les précédentes. Amélie, une amie aime beaucoup le fait main alors quoi de mieux pour lui faire plaisir pour l’arrivée de son petit bonhomme qu’une jolie couverture sur le thème des renards qu’elle affectionne tant.

Cet irrésistible petit museau est issu d’une illustration Créenfantin. Les appliqués sont assez simples à réaliser car il s’agit essentiellement de grandes courbes. J’ai joué sur les matières en mixant des imprimés avec du velours ras, de velours doux et de la polaire.

Pour la première fois et parce que c’est une question que l’on me pose souvent, j’ai calculé le temps de réalisation en prenant en compte, le travail sur le dessin, le thermocollage des tissus, les découpes, les appliqués, l’assemblages des trois parties. Il m’aura fallu 10 heures de travail sur cette création mais quand on aime, on ne compte pas!

Voici donc cette douillette et grande couverture. Triplée d’un molleton, elle mesure 120×150 cm et le petit Nahel l’a déjà adopté.

Tissus Eurotissu, Buttinette, MT

polaire Teddy et molleton Buttinette

fils à broder Madeira

Tuto: Comment découper un flex…

Me revoilà pour vous parler de flex. Maintenant que vous connaissez les particularités de chacun, je vais vous expliquer comment le découper.

Il peut se découper à l’aide d’une paire de ciseaux pour des motifs simples tel qu’une étoile, un cœur. Dans ce cas, vous découpez le flex et son support.

Mais si vous souhaitez découper un motif plus complexes il faut utiliser un cutter de précision et ne découper que le flex. Voici ma méthode qui n’est peut-être pas la meilleure mais qui fonctionne. Je retrace mon motif en miroir sur mon flex à l’aide d’un stylo à bille. Puis je découpe mon dessin en essayant de ne pas lever mon cutter de la feuille avant d’avoir finir la découpe d’une zone afin de ne pas faire plusieurs marques de découpe. C’est un travail long et minutieux mais qui peut avoir son effet.

Je faisais ainsi quand je n’avais pas ma « découpeuse », ma machine magique, MA silhouette.

Mais ça c’était avant !

Maintenant c’est beaucoup plus facile et rapide une fois qu’on maîtrise le logiciel ( que l’on peut télécharger gratuitement ici 🙂 )

Avant tout, voici d’abord le vocabulaire de base :

Feuille de transport : c’est feuille sur laquelle on positionne sa feuille de flex pour le découpage à la Silhouette Caméo (ou portrait).

Support : c’est le plastique transparent sur lequel adhère le flex qui sera transféré sur le tissu après pressage à chaud.

Echeniller : c’est  une partie de plaisir retirer l’excédent de flex qui ne fait pas partie du motif. On peut le faire à l’aide d’une simple épingle ou d’une pince à écheniller.

Maintenant que les bases sont posées, passons aux choses sérieuses.

Je pense que le début de cet article va faire rire les plus expérimentés d’entre vous mais il me semble important de commencer par le début. Le flex est donc une matière plastique, thermocollante à chaud et positionné sur un support transparent. Ce support rigide facilite la découpe et le positionnement de son motif sur sa création.

La première fois que j’ai voulu découper un flex avec ma silhouette, je me suis acharnée à vouloir découper le support transparent !!! Chose qu’il ne faut ABSOLUMENT pas faire.

Ma copine Laurence avait trouvé une autre façon de faire… Elle découpait le flex puis décollait le motif en flex du support pour le positionner délicatement sur la création qu’elle souhaitait décorer. Pas facile non plus surtout lorsque le motif est constitué de plusieurs morceaux !!

En réalité, la feuille de flex se positionne côté plastique sur la feuille de support et seule la matière qui ne fait pas partie du motif est à écheniller. Il faut penser à mettre en miroir le motif si besoin car la découpe se fait sur l’envers du flex.

Sur cette photo, le plastique est au premier plan et la matière derrière c’est pour cela que le prénom est à l’endroit.

 

Maintenant à vous de jouer!

Si cet article vous a plu n’hésitez pas à me laisser un petit commentaire c’est motivant pour les articles à suivre 😉

 

Les flex proviennent de chez Transfer Id

 

Joyeuses Pâques…

Quoi de mieux que ces lapins avec leur petites boules de poils pour vous souhaitez de joyeuses pâques avec de belles récoltes de chocolats pour les petits et les grands.

 

 

A très vite